Je suis peintre et illustratrice. La nuance tient dans la chronologie mais les profils s’entremêlent et partagent le même atelier. Loin d’être uniquement attachée à ma table à dessin, ce qui me… meut, ce sont également les partages et les projets avec des publics variés, mélangés, différents. Pas attendus. Outre les nombreuses rencontres que permet l’univers de la littérature jeunesse, depuis quelques années je fais l’expérience, de façon de plus en plus nourrie, d’autres approches. Deux exemples : depuis 4 ans, au sein d’une résidence qui accueille des personnes porteuses de handicap mental, j’anime un atelier artistique avec 7 personnes adultes. Chaque semaine nous nous retrouvons, faisant un pas de plus dans ce que je tiens pour une aventure humaine passionnante tant les échanges sont pleins, créatifs et surtout, non convenus. L’écoute de l’autre, individuelle ou associée à la vie du groupe, font de ces deux heures, un terrain d’exploration mutuelle. Une autre expérience m'a conduite, en pointillé au fil d’une année, dans l’Aisne, où j’ai eu la chance de participer à une série de stages menés en collaboration avec des chorégraphes, pour allier « geste dansé et geste tracé », auprès d’un  groupe de danseurs adultes, composé pour moitié de personnes porteuses de trisomie 21. Expérience enthousiasmante. Les liens  tissés sont  tellement forts qu'on continue encore à tirer sur ces fils avec bonheur.

Enfin, dire la grande chance que j'ai eu de vivre trois résidences artistiques, trois temps très  forts. L'occasion de sortir de l'atelier pendant plusieurs mois pour un formidable voyage humain en même temps qu'une exploration vers d'autres champs de création.

Essai de curriculum vitae...

Née en 1964 à Saint-Etienne, je vis actuellement dans la Drôme. J'ai toujours dessiné. Après un bac littéraire, j'ai passé deux années aux Beaux-Arts d'Aix en Provence. Ce premier cycle permettait de toucher à beaucoup de disciplines artistiques : photo, sculpture, modèle vivant, dessin, perspective, soudure, trop peu d'histoire de l'art, peinture, modelage et vie étudiante. Je n’ai pas souhaité poursuivre en second cycle, je préférais continuer à peindre seule mon univers exclusivement féminin, en passant par une licence LEA à Paris VIII puis Nantes. Il me faudra  attendre une dizaine d'années, passées notamment dans une agence de pub, avant de me jeter à l'eau avec l'idée saugrenue de vivre de mon art. Je dis saugrenue, car la question la plus fréquemment posée sur les salons, expos ou rencontres est la suivante : "Et vous en vivez ?".

Entre peinture et illustration, cela dure depuis 1997, je sais, c'est incroyable.

© 2020 valérie dumas